samedi 4 avril 2009

Plan de bataille. J-1

Me voilà à une journée du départ. A quelques heures du départ. La course tant attendue ...
Que peut penser un coureur à l'approche de son marathon autre qu'à la course? Il pense à son plan de bataille ! A la stratégie pour vaincre !
Pour le matériel, analyser la condition météorologique, 7° le matin, 15° à midi, beau temps, ensoleillé :
- chaussures + puce
- crème Nok pour les frottements
- cardiofréquencemètre
- chaussettes, j'avais testé ma paire de chaussettes pour le marathon lors de mes dernières sorties, il faut choyer ses pieds
- short
- t-shirt longue manche, l'air est assez frais
- une bouteille d'eau composée de ma potion secrète : eau + miel + vitamines + citron
- un gel
- une banane à avaler avant le départ
- sac poubelle
- tickets de métro : je ne prendrais pas mon vélo :)

Pour la stratégie, étudier la topographie de la course, le début de la course, faux plat descendant, montée aux Bois de Vincennes jusqu'au semi, puis dernière difficultés, les quais de la seine et un un faux plat montant aux Bois de Boulogne :
- allure inférieur à 4'55" au début.
- au semi : 1h44, je prendrai un peu d'avance pour me rassurer
- semi - 30 ème : accélérer un peu dans les portions descendantes
- 30ème à l'arrivée : improvisation pour 3h30
Ma stratégie globale s'appuie sur l'allure mais aussi sur le cardio afin de ne pas faire des variations physiologiques trop brusques (je ne sais pas encore me contrôler sans cardio) :
- maintenir sa fréquence cardiaque entre 155-165 du 0 au 37ème
- me lâcher pour les 5 derniers km (soit je sombre, soit je termine en moins de 3h30)

Planification :
- à midi du J-1 dernier repas avec beaucoup de sucres lents
- sieste
- pasta party avec le CLM
- le soir : préparation de ses affaires, dossard, tout son matériel avec la check list en haut
- au lit vers 22h
- réveil vers 5h45 pour un déjeuner costaud
- 7h30 départ pour l'épreuve tant attendu

7 commentaires:

Sia a dit…

c'est beau, ces derniers instants...
Franchement, j'ai hâte de vivre intensément ce premier marathon, mais l'attente est aussi savoureuse :))

Karatekoud a dit…

L'attente est savoureuse mais dure :). Chaque moment est intense, chaque moment est accompagné d'émotion, que ça soit positif ou négatif, le cœur palpite en fonction des pensées qui surgissent :).

Je pense qu'on ne revivra plus cela lors des prochains marathons. Ça sera une routine, on aura fait notre baptême du feu.

Bonne course, peut être qu'on se croisera dans le sas !

stef a dit…

bientôt le bout du tunnel...
tous mes encouragements

Trigirl 2007 - Québec a dit…

Waaaahoooo! Ça c'est le cri que tu devras répéter dans ta tête demain lors des moments les plus difficiles de ton marathon.
Tu vas voir, ça va te donner des ailes et te faire rire (donc alléger la douleur)!!!
Go, go, go: je suis sûre que tous tes ami(e)s bloggueurs seront derrière toi pour te donnée des p'tites poussées pour t'aider à garder la cadence!

Marinette_GdS a dit…

allez allez :D

lavie a dit…

Au top la préparation!
Je me doute dans quel état d'excitation, de stress, d'envie, d'angoisse tu dois être...
vivement demain matin ;-)
Bon baptême Karatekoud! et encore une fois je vais te dire une chose dont je suis sûre que tu vas tâcher de faire: PROFITES A FOND!!!!!!
Merci de nous avoir fait partager toutes ces émotions! j'ai adoré!

Izhonu a dit…

Je pense que tu es armé pour aller au combat ! bon courage, je penserai à vous tous au boulot !
je n'ai que 2 mots encore à te dire : Profite et merde !