jeudi 2 avril 2009

Travailler son mental. J-3

Encore 3 jours à tenir; courir et nager commencent à me manquer, par moment j'ai des pulsions, des envies d'aller courir, de me lâcher, de me défouler.
Je me sens de mieux en mieux, avec des bonnes sensations physique, l'anxiété, la peur, le doute s'efface pour faire place aux sentiments positifs.

Comment maintenir sa motivation au top? Se forger un mental de guerrier?
Mes 3 techniques.
1) La méthode Coué qui est la base de l'auto-persuasion, l'auto-motivation, l'auto-suggestion : se dire qu'on va pouvoir le faire, qu'on se sent bien, qu'on va le faire. Se dire : "Chaque jour et à tous points de vues, je vais de mieux en mieux !" Des pensées positives !
Je m'auto-persuade que je peux effectuer 3h30 tous les jours, que j'ai les capacités pour le faire que je me suis entrainé pour le faire ! Et que malgré tout si je ne réussi pas, c'est déjà merveilleux de pouvoir finir un marathon et que les 3h30 ça sera pour la prochaine fois.

2) La visualisation qui a pour base la méthode Coué. Cela consiste à faire une projection sur l'avenir, visualiser son succès, sa réussite. Utiliser un point d'ancrage positif dans le passé, choisir ses expériences positives et réutiliser les émotions ressenties pour se projeter dans l'avenir.
Je visualise ma course avec les émotions positives ressenties lors de mes précédents course : mon passage au 10km (mon 1er 10K), au 20km (mon dernier semi), au 30km (10k + un semi), 40km (deux semi).

3) L'induction des sentiments/émotions positives : générer la combattivité, l'envie, la volonté, la motivation avec de la musique, des vidéos.
Pour instant rien ne me motive plus que la vision des clips sur l'IronMan, je les envie! Faire un marathon après 3,8km de natation, 180km de vélo! Je ne peux me plaindre pour un marathon !
IronMan + A Call To Arms
Perer Reid
Ironman publicité
Ironman + Battle w/o honor or human
What it takes to be a Triathlete
Tribute to Ironman
Sara Reinerstsen : émouvant !
Sian Welch & Wendy Ingraham pour la 4ème et 5ème place ! ! Sur le coup je me suis dit woaw quel mental ! Après coup je me suis dit que l'être humain est égoiste : ils pouvaient s'entraider pour terminer, ça aurait été encore plus fort ! Mais à ce niveau l'esprit de compétition est plus fort que tout, le cerveau primitif prend le dessus, et l'être humain ne fonctionne que sur ses pulsions primaires.
Team Hoyt : extraordinaire !

Je mange toujours comme un affamé, je bois comme un assoiffé. Beaucoup de sucres lents, je bois à longueur de journée de l'eau avec un peu de vitamines. Recette : 1,5l + 1/4 d'un comprimé de Supradyn Intensia (Oligo éléments + vitamines).

Utilisez-vous une méthode spécifique?

6 commentaires:

stef a dit…

3 jrs es tu lache les fauves...
je comprends ta motivation
suite a nos echanges de mail,il faut beau trop beau,je sors courir,toi au chaud (humour)
bonne soirée

Yoann a dit…

Merci pour tes vidéos !
Celle de Sian Welch et Wendy Ingraham est énorme... Je sais même pas comment elles ont pu se mettre dans un état pareil. Je suis à la fois impressionné et un peu horrifié. Je suis fasciné par l'Ironman (comme beaucoup de monde) mais là je trouve que c'est un peu too much.
Une petit reportage sympa sur la participation de jalabert à l'Ironman d'Hawaï : http://www.youtube.com/watch?v=CTNs-fOtDjw

Karatekoud a dit…

stef : par le temps qui cours ... c'est dur de se retenir :)

Yoann : dans le même genre, Gabrielle Andersen http://www.youtube.com/watch?v=h5gapRu1bbU&feature=PlayList&p=D47C3D53115BC98D&index=6&playnext=2&playnext_from=PL on est à limite du dépassement de soi et de l'absurdité ... Armstrong veut aussi s'y mettre plus tard, un match en entre Jalabert et Armstrong :).

stef a dit…

Yoann bonjour,je viens de regarder ta vidéo;effectivement c'est au bout de soi.l'esprit conpetiteur c'est ca non ?
elle a finit son marathon...

Yoann a dit…

Bonjour Stef,

Oui elle finit son marathon ou son triathlon (voir vidéo Sian et Wendy) mais faut voir dans quel état.
On fait l'apologie des bien faits du sport et notamment de la course à pied pour la santé, mais là à mon avis, finir dans cet état, ce n'est pas très bon pour l'organisme...
Par contre c'est clair qu'elle doit avoir un mental énorme ! Et pour ça respect :)

Yoann

Karatekoud a dit…

Stef & Yoann : dur de juger ce qui est sain ou non, mais cela montre à quel point on peut aller au bout de son physique. A leur place je pense que je ferai pareil, je préfère terminer en rampant qu'abandonner. C'est ça la beauté des sports d'endurance, on peut vraiment aller au bout de soi même.
Je pense qu'à partir du marathon la course à pied n'est plus un sport pour le bien être et la santé ... on ne s'entraine pas pour la santé mais pour le dépassement de soi.